Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Intense résidence artistique au collège !
Publié : 1er décembre 2020

Intense résidence artistique au collège !

L’affaire était prévue depuis longtemps mais nous ne savions pas si le covid-19 allait nous laisser tranquille… Jusqu’au dernier moment nous avons craint l’annulation mais le miracle a eu lieu et les artistes ont pu faire leur première semaine de résidence d’Éducation Artistique et Culturelle chez nous du 23 au 27 novembre.
Le projet est riche : Christoph Guillermet, artiste numérique, accompagné d’une ribambelle de compagnons, un metteur en scène (Valéry Ribakov), une chorégraphe, un musicien, travaillent à la création d’un spectacle inspiré d’un roman graphique de Otto Nückel, intitulé Destin et publié dans les années 30 en Allemagne.
Toutes les classes de quatrième sont concernées mais une classe en particulier, sous la houlette de Mme Jouy, leur professeur de français, suivra de plus près le processus de création de ce spectacle. Pendant cette première semaine ils ont vécu plus d’une dizaine d’heures avec les deux artistes présents, Christoph et Valéry.
Dans un premier temps (lundi), il y a eu une présentation des artistes et de l’œuvre qui sera au centre de nos préoccupations. Ce somptueux album constitué de 200 gravures au plomb est un chef d’œuvre de l’expressionnisme allemand. Un petit cours d’histoire des arts a été nécessaire pour situer le graphisme et le contexte historique.
Cette histoire relate le destin bien sombre d’une femme de sa naissance à sa mort... Cette dernière sera "malmenée" par la vie, courant de catastrophe en catastrophe à cause de son extrême pauvreté.
Le projet de Christoph est ambitieux : il veut adapter ce roman graphique à la scène grâce aux nouvelles technologie pour un spectacle qui verra le jour en 2023 !
Il s’agit donc d’animer des images fixes, de leur proposer un univers sonore et d’emmener la narration vers une direction plus lumineuse que celle proposée par l’auteur.
Le mardi, les élèves ont donc été conviés à une lecture d’image extrêmement minutieuse qui leur permettra ensuite de participer à des ateliers d’écriture, l’objectif étant de donner des mots à ces gravures. Les premiers chapitres du roman ont été décryptés à l’oral et collectivement.
Le mercredi, c’est la gravure qui était à l’honneur et Christoph a expliqué les différentes techniques qui permettent de s’adonner à cet art. Lui-même a commencé à le pratiquer pour mieux comprendre les intentions graphiques d’Otto Nückel et il nous a montré ses premiers essais, déjà très beaux !
Le jeudi et le vendredi, le mouvement des corps et la danse ont été sollicités pour découvrir quelques images à travers la théâtralisation. Nous avons participé à un échauffement puis à quelques exercices de jeux théâtraux.
Les élèves se sont ensuite mis en situation de "jouer" les personnages pour mieux comprendre les positions de leurs corps et donc leurs états d’âme.
Enfin Christoph nous a dévoilé ses premiers travaux numériques pour faire évoluer les personnages grâce à des capteurs et nous avons tous été impressionnés de voir ces images qui étaient si fixes prendre vie comme par magie !
La prochaine semaine aura lieu en janvier et nous avons tous hâte de poursuivre cette aventure passionnante.

Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License